On the road again ...

home

Calendrier
<Juin 2017>
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
home
 ... de Paris à Reykjavyk ... à vélo ................
home
 
2009-07-28 - Vaincre la F35 ... et la tempête - Part 2
 

... Effectivement la piste devient plus que mauvaise 15 km avant Hveravellir (site géologique, cible du jour).
Je mets presque 3h pour faire ces quelques kilomètres. Je pose ma tente pour 2 nuits à Hveravellir, le temps de prendre un peu de repos avant d'attaquer les 80 km de piste restants. Jean-Mi, Sue, Chris et Pauline atteindront le site le lendemain.

Matinée du 27 juillet, 6h30, les parois de ma tente viennent me caresser les jambes ! Mais-que-se-passe-t-il ? Ça souffle dehors, et plutôt très fort !! Ma tente est complètement pliée et je dois sortir pour retendre les tendeurs, mais rien n'y fait, le vent est plus fort, ou la tente est pourrie (les autres tentes alentours résistant bien mieux, je penche pour la deuxième hypothèse). J'attends que le vent se calme pour pouvoir poursuivre mon périple, en vain.

Le vent souffle dans la bonne direction, je décide finalement d'en profiter pour littéralement mettre les voiles, vers 14h. La voile, c'est moi !! J'atteins 30 km/h sans même avoir besoin de pédaler. A ce rythme, la, j'aurai quitté la piste en moins de 6 heures, sauf crevaison mais ce serait quand même la poisse une crevaison pile-poil pendant la tempête hein, haha ... Et là, c'est le drame : PSCHHHHTTTTTT.

Une crevaison sur la roue arrière au pire moment, il commence à faire froid (3 degrés max. La piste est entre 2 glaciers), ça vente et je n'arrive pas à localiser le trou dans la chambre à air à cause du bruit environnant. Après une bonne demi-heure à essayer de réparer, je préfère poser la tente pour me réchauffer et attendre le lendemain. Monter sa tente sous un vent fort n'est pas très agréable, pas plus que la voir bouger toute la nuit avec l'angoisse qu'elle ne se déchire.

Le lendemain 8h30, le vent souffle toujours. Je répare la chambre à air sous la tente, à l'abri du vent, et repars vers 10h00. Le vent m'aide à parcourir les 20 km de mauvaise piste avant d'atteindre ... LE BITUME !!! Je me retourne en insultant gentiment les cailloux désormais derrière moi !

Je passe par les sites touristiques de Gulfoss (chutes d'eau) et Geysir (ben, geyser quoi) et termine au camping de Laungarvatn. Il est 15h30. Le vent est tombé. J'apprendrai plus tard qu'il y a également eu une tempête de sable à Laundmannalaugar.

Gary.

 


 
     
      
      
      
   

De Michel Ecritel le 2009-07-31
Mazette, ca faisait quelques temps que je n'avais pas suivi ton périple mais tu as bien avancé =) et bon anniversaire très très en retard Gary !!!

Au vu des rencontres que tu as fais, je suis sûr que tu as payé un ange gardien pour te suivre je vois pas d'autres explications.

En tout cas toutes les photos sont magnifiques, c'est un paysage vraiment surréaliste.

Par contre pour tes vidéos évite de demander à un parkisonien de tenir l'objectif on aurait dit blairwitch durant un tremblement de terre =)

Sinon ca doit être sympa pour dormir le bruit du vent et le toucher glacé de la toile de tente qui te fouette le visage toute la nuit.

Courage Gary on pense à toi et on veut d'autres images et films merci à toi =)
L'ajout de commentaire est désactivé
Powered by Apache / PHP / MySQL - Designed with Microsoft Notepad - W3C Compliant